FranceEnergies.com
L'information sur les énergies en France

EDF : son origine

EDF, sigle qui désigne Electricité de France, est désormais incontournble et pour cause : cette entreprise occupe à elle seule 80% du marché de l’électricité en France. Cette omniprésence d’EDF ne peut être comprise sans se pencher plus en détail sur sa structure comme le fait fournisseurs-electricite.com. L’Etat possède ainsi EDF à 80%. Entré sur le marché en premier, en 1946, c’est EDF qui s’est imposé comme fournisseur historique d’électricité. Sa renommée n’est pourtant pas arrétée aux frontières françaises, car EDF est également une référence à l’échelle de l’Europe. Sa réputation et ses revenus sont tels qu’ils la propulsent au rang de troisième plus grosse entreprise mondiale dans le secteur de l’électricité. Mais EDF n’est pas uniquement axée sur l’électricité. Ils existent en effet des offres de gaz EDF, ce qui lui permet également de faire des forfaits électricité et gaz.

EDF, producteur d’électricité

EDF porte les deux casquettes : à la fois producteur, puis fournisseur d’électricité. Pour produire de l’électricité, EDF puise dans différentes sources d’énergie. Historiquement, le nucléaire est sans conteste la plus grande source d’énergie utilisée par EDF. Pourtant, l’entreprise a pris le pari du développement durable et nuance ses sources d’énergie en incluant des énergies renouvelables. Bien que le nucléaire soit dix fois plus utilisé, l’hydraulique arrive en seconde position. EDF puisent ensuite des sources d’énergie telles que le gaz, le charbon, le fioul, etc. Malgré les apparences, EDF investit suffisamment dans les énergies renouvelables pour être le premier sur le marché européen. Une autre initiative est l’offre éco-citoyenne d’EDF en permettant d’impliquer les Français aux questions environnementales. Enfin, on peut citer les offres Vert Electrique d’EDF, qui permet aux consommateurs de bénéficier de l’énergie provenant de centrales hydrauliques, photovoltaiques ou encore d’éoliennes.

EDF à l’abri de la concurrence ?

En effectuant un sondage dans les foyers français, on apprendrait sans surprise qu’EDF est un fournisseur d’électricité de référence. Cela n’empêche pas ses concurrents de se faire un nom et une place sur le marché de l’énergie depuis 2007. Le marché de l’énergie s’est en effet ouvert à la concurrence et EDF doit désormais être cité au milieu d’une liste toujours croissante de fournisseurs d’électricité. Les Français n’ont aucune obligation de souscrire leur contrat d’électricité d’EDF, et tout comme les autres fournisseurs d’électricité, EDF doit constamment se remettre en question pour s’adapter à la clientèle et rester le plus compétitif possible. La réponse est donc non, EDF n’est pas à l’abri de la concurrence.

EDF face aux ELD

Sur le marché de l’électricité, pour ne citer que lui, les concurrents d’EDF sont bel et bien existants. Sans compter les fournisseurs d’électricité qui émergent depuis 2007, il existe des entreprises se sont toujours substituées au fournisseur d’électricité historique. La raison est simpe, dans certaines régions en France, EDF n’est pas présent. Il s’agit des territoires fournits par une Entreprise Locale de Distribution (ELD). Tout comme EDF, ce sont des fournisseurs d’électricité qui ont le monopole et ce, à leur échelle. Ainsi, on dénombre qu’environ 5% du territoire français est inaccessible à EDF.

Ce nom de domaine est en vente

devis pac


 

|Contact | Reproduction interdite : Pompesachaleur.fr